Les “Toilettes”
  • 7 janvier 2016
  • Par BSL

Les “Toilettes”

Les toilettes ou cabinets (au pluriel) sont le lieu où une personne peut se soulager de ses déjections corporelles, c’est-à-dire uriner, déféquer, voire vomir. Le terme « toilettes » peut aussi désigner la vasque (souvent en forme de siège) servant à cet effet.

Dans les toilettes à la turque, la vasque n’est pas disposée de façon à pouvoir s’y asseoir mais est au contraire placée au niveau du sol de façon à être utilisée exclusivement en position debout ou accroupie.

Les toilettes à chasse d’eau sont les plus courantes dans les pays développés. L’eau servant à évacuer les déjections est collectée dans une fosse septique ou envoyée aux égouts. Lorsque l’eau nécessaire à la chasse n’est pas disponible, on peut disposer d’autre systèmes comme les toilettes sèches et, en particulier pour une installation ponctuelle, les toilettes mobiles pouvant contenir des produits chimiques tantôt biologiques ou biocides.
Le lieu peut être désigné de nombreuses façons, notamment argotiques. En France, on utilise souvent l’acronyme « les WC » (pour l’anglais water closet), « les sanitaires » ou « les cabinets » alors que les termes lieux ou cabinet d’aisance ou plus pudiquement encore, lieux, aisances, commodités, garde-robe ou privés ne sont plus guère usités.

Le mot « toilettes » désigne l’appareil sanitaire, autrefois appelé siège d’aisance, utilisé pour recevoir et évacuer ces déjections : cet appareil consiste souvent en une cuvette (nommé aussi vase ou bol de toilette), permettant soit de s’asseoir, soit de s’accroupir. Les déjections peuvent être ensuite évacuées avec de l’eau vers les égouts ou vers une fosse septique (anciennement appelée une fosse d’aisance).

La toilette est alors équipée d’une chasse d’eau et d’un siphon)- ou alors se déposent dans un conteneur ou une fosse (toilettes sèches) placée sous la toilette. En bref, les toilettes font partie d’une installation sanitaire et d’un système d’assainissement.

Dans une maison, les toilettes peuvent être intégrés à une salle de bains ou constituer une pièce dédiée. Les systèmes moins avancés sont souvent situés à l’extérieur de la maison, dans une petite structure que l’on appelait autrefois au Québec une bécosse et en France une latrine.

On trouve des toilettes publiques tenues par les municipalités ou des organismes privés, ainsi que dans les lieux publics, bars et restaurants, et dans certains transports en commun, trains, avions et bateaux. Leur usage est selon les cas libre ou réglementé. Dans ce dernier cas, une redevance peut être perçue soit par une personne préposée à cette effet, soit par un système d’encaissement automatique.

A LIRE EGALEMENT
Création de site internet Buzz Micro - Bio Sanitaire Location