Les latrines
  • 14 janvier 2016
  • Par BSL

Les latrines

Une latrine (nom féminin singulier) est un endroit aménagé de telle sorte qu’un être humain puisse s’y soulager de ses déjections corporelles, notamment par la défécation (les Canadiens francophones utilisaient plutôt le terme de bécosse).

Par rapport à une toilette, les latrines possèdent une technologie moindre. Les latrines sont le mode d’assainissement de base le plus utilisé dans le monde. Le but d’une latrine est à la fois d’assurer la santé de ses usagers en contenant ou en évacuant les excréments, et de protéger l’environnement.
Il restait en 2002 plus de 2,6 milliards de personnes dans le monde sans assainissement de base et donc sans latrines acceptables ; les conséquences sur la santé publique, l’infrastructure urbaine et la dignité humaine sont tellement importantes que l’on arrive à parler de « crise sanitaire ». Malgré les initiatives suivant les Objectifs de Développement du Millenium (visant à réduire de moitié la proportion de personnes sans assainissement de base d’ici 2015), le taux de couverture peine à suivre la croissance de la population mondiale.
La crise sanitaire peut revêtir une telle importance qu’elle finit par affecter les politiques d’un pays ; ainsi, Gandhi avait dit que « l’assainissement est plus important que l’indépendance. »
Si le mot a vieilli dans les pays développés où l’on parle plus couramment de toilettes, il reste couramment utilisé dans les pays en développement et parfois dans les zones rurales des pays développés. La forme au pluriel (« des latrines ») est plus souvent utilisée en France mais la forme au singulier (« une latrine »), perçue comme vieillie5, est utilisée de préférence dans d’autres pays francophones, notamment en Afrique et en Haïti.
La distinction entre toilettes et latrines n’est pas toujours évidente. Si un simple trou dans la terre entouré de bâches est clairement une latrine, et si un cabinet à chasse d’eau relié aux égouts est clairement une toilette, certains types comme une latrine à siphon hydraulique reliée à une fosse septique peuvent être difficiles à classifier. L’appellation dépend surtout du contexte, et du type d’évacuation des excréta disponible dans le voisinage.

Une autre façon de classifier est de considérer qu’une latrine est le plus souvent située à l’extérieur de la maison, et la toilette à l’intérieur.
Le néologisme « latrinisation » est parfois employé dans le développement afin de désigner un programme incluant le développement des latrines. La latrinisation fait partie du processus d’assainissement de base qui inclut l’évacuation des excréta, l’évacuation des eaux de pluie et eaux usées, et l’évacuation des déchets solides.

A LIRE EGALEMENT
Création de site internet Buzz Micro - Bio Sanitaire Location